Accueil > Prestations > Spectacles et animations musicales > Joli gris Jaune - chansons du cousinage Normandie-Amérique du (...)

Joli gris Jaune - chansons du cousinage Normandie-Amérique du Nord

samedi 1er mai 2021

Les chansons du cousinage viennent chatouiller vos oreilles !!

Le groupe Joli gris Jaune a été constitué en 2020 avec :

  • Emmanuelle Bouthillier : violon, podorythmie, chant
  • Robert Bouthillier : guimbardes, chant
  • Nadège Queuniet : accordéon diatonique, chant
  • Etienne Lagrange : violon, chant

Produit et diffusé par l’association La Loure, il s’attache à partager les chansons du cousinage entre Normandie et Amérique du Nord. Ces chansons traditionnelles sont parties avec les vagues successives d’émigrants en Amérique du Nord depuis le 17e siècle, elles se sont transmises et refaçonnées, depuis, des deux côtés de l’Atlantique. Ce projet donne à entendre le croisement de ces thèmes entre les répertoires recueillis en Normandie, terre importante d’émigration vers la Nouvelle-France, et ceux qui se sont transmis dans les différentes communautés francophones d’Amérique du Nord.

Pour répondre au mieux à cet objectif de création, nous avons mobilisé quatre chanteurs et musiciens éprouvés qui sont aussi de fins connaisseurs de la matière musicale de Normandie et d’Amérique du Nord (cf. la bio des musiciens ci-dessous). Inspirés des sources, de la pratique de jeu des anciens musiciens comme du style des chanteurs remarquables rencontrés au cours des collectes de terrain, ils savent aussi emmener ces musiques ailleurs en créant des atmosphères bien singulières, aptes à toucher l’oreille des plus rétifs !

Après plusieurs résidences de création, accueillies notamment au Centre de résidence des Fours à Chaux de Regnéville-sur-Mer, par le département de la Manche, le concert se précise ! Découvrez en avant-première quelques unes des chansons nouvelles créées.

Le groupe Joli gris Jaune constitue le volet création de l’opération Chansons du cousinage, portée par La Loure, inscrite dans le programme Trois siècles de migrations francophones. Ce dernier a été lancé en 2018 par un collectif de chercheurs universitaires et d’acteurs culturels nord-américains et européens pour mieux comprendre et valoriser les mouvements de populations francophones venues de France vers les différentes régions d’Amérique du Nord depuis le 17e siècle.

Les chanteurs et musiciens de Joli gris Jaune :

Robert Bouthillier (chant, guimbardes) : Il est sans nul doute le plus québécois des brito-normands ! Installé depuis peu à Dol-de-Bretagne, il a vécu près de 10 ans en Normandie, à Caen.
Né à Chicoutimi au Québec, il a suivi des études d’ethnomusicologie à l’Université Laval, à Québec. Dans ce cadre, il a conduit une des plus importantes collectes de chansons des dernières décennies, entre Québec et Nouveau-Brunswick. Après avoir enseigné à l’Université Laval, il est venu diriger pendant plusieurs années l’association Dastum en Bretagne. Ce parcours lui vaut d’être reconnu aujourd’hui comme un des meilleurs spécialistes de la chanson de tradition orale francophone.
Chanteur et conteur de talent, il a remporté en 2017 le Prix Mnémo au Québec pour son double CD Temporel / Intemporel.
Robert Bouthillier se produit avec le groupe Serre L’Ecoute. Il joue également en duo avec sa fille Emmanuelle.

Emmanuelle Bouthillier (chant, violon, podorythmie) : Fille de son père, et néanmoins née et ayant grandi en Bretagne, Emmanuelle a baigné depuis l’enfance dans les cultures musicales du Québec et du Grand Ouest de la France.
Elle a fini en 2019 sa formation de musicienne au Pont Supérieur, Pôle d’enseignement supérieur spectacle vivant Bretagne - Pays de la Loire et a obtenu son D.E. de musique traditionnelle.
Elle joue au sein de diverses formations sur le répertoire de Haute-Bretagne (Planchée, L’Abrasive, La clique costarmorigène…), des îles anglo-normandes (Lihou) ou du Québec (Duo Bouthillier).

Nadège Queuniet (chant, accordéon diatonique) : Résolument enracinée dans le territoire normand, cette Manchoise de naissance a rencontré dans sa jeunesse quelques figures marquantes parmi les anciens musiciens routiniers, tel que le violoneux Louis Lebellanger, de Montreuil-sur-Lozon.
Ce n’est finalement pas au violon qu’elle voua sa passion mais à l’accordéon diatonique avec lequel elle participe à différentes formations autour des musiques traditionnelles de Normandie et d’ailleurs (OFNI, Zikfa, Philomène, Manigale). Elle enseigne également l’accordéon sur la région de Caen.

Etienne Lagrange (chant, violon) : Géographe de formation, Etienne a suivi en parallèle un cursus de violon en école de musique à Hérouville-Saint-Clair avant de prendre les chemins buissonniers pour frotter son instrument aux musiques traditionnelles de différents horizons. Il joue successivement dans des formations telles que Les Green Grass Boys (Blue Grass), Le Diable dans la Fourche (musique québécoise), Lihou (musique traditionnelle des îles anglo-normandes).
Animateur au sein de l’association La Loure depuis 2006 il y conduit des enquêtes de terrain et y mène des actions de valorisation qui en font aujourd’hui un des meilleurs connaisseurs des répertoires traditionnels de Normandie.