Accueil > Actualités > Les chansons du cousinage

Les chansons du cousinage

samedi 1er mai 2021

Née doucement en 2019, cette opération consacrée aux parentés entre les répertoires de chansons traditionnelles de Normandie et d’Amérique du Nord a pris son envol !

Au départ de l’opération

La Loure a été associée à un vaste programme de recherche intitulé « Trois siècles de migrations francophones » réunissant des universitaires et des acteurs culturels nord-américains et européens sur la question du peuplement francophone en Amérique du Nord du 17e au 20e siècle. À l’invitation d’Yves Frenette, professeur d’histoire à l’Université Saint-Boniface de Winnipeg (Manitoba) et coordonnateur de ce programme, nous avons conçu une entrée originale en envisageant les migrations depuis la Normandie, terre d’émigration vers le Nouveau-Monde, à partir des chansons traditionnelles. Ainsi est née l’opération Chansons du cousinage. Par le biais des chansons traditionnelles, qui se sont maintenues en Normandie et qui par ailleurs se sont diffusées au Canada et dans différentes régions des Etats-Unis (Louisiane, Maine, Vermont, Mid-West), on réalise en effet l’importance des circulations culturelles et linguistiques et l’apport non négligeable de la Normandie et de ses habitants dans ces échanges et dans l’implantation d’une société francophone qui s’est épanouie durablement au Canada et aux États-Unis.

Les composantes de l’opération Chansons du cousinage

L’opération comporte plusieurs volets, croisant des dimensions de recherche, de création et diffusion, de sensibilisation des publics au travers d’actions d’éducation artistique et culturelle.

• Conception, rédaction et édition d’un livre sonore grand public (incluant CD et QR-codes pour ouvrir des accès différenciés selon les publics) permettant de faire connaître les « chansons du cousinage » et les contextes historiques, ethnologiques et linguistiques qui les entourent. L’édition principale sera portée par l’association La Loure, dans le cadre de sa collection « Sources ». L’éditeur québécois Septentrion s’est montré intéressé à produire et diffuser une édition nord-américaine de l’ouvrage, assurant ainsi un large réseau de diffusion et permettant de sensibiliser le public canadien au patrimoine oral de Normandie. Sortie programmée : automne 2022 pour l’édition française.

JPEG - 39.7 ko
Graffiti de navire dans l’église Saint-Jacques de Dieppe (début 17e s.)

• Création d’un concert sur cette thématique avec le groupe Joli gris jaune

. Constitué à partir de chanteurs et musiciens d’origines québécoise et normande, ce groupe a été créé à l’initiative de La Loure dans l’optique de cette opération pour construire un concert donnant à entendre à un large public la proximité entre chansons normandes et francophones d’Amérique. L’objectif de cette création est de pouvoir se produire sur différents types de scènes, dans le domaine des musiques traditionnelles mais aussi de chansons françaises. Concert disponible à partir de l’automne 2021.
Découvrir Joli gris Jaune.

• Développement d’actions territoriales de sensibilisation et de découverte des cousinages par la chanson : actions sur le territoire normand sous la forme d’animations chantées, de conférences ; travail avec des écoles de musique ou conservatoires ; actions de sensibilisation auprès du jeune public (stages de musique et/ou interventions dans les écoles) ; diffusion d’une exposition sur cette thématique... Plusieurs territoires sont déjà intéressés par cette démarche (Interco Normandie Sud Eure, Cté de Communes de Hauts du Perche, Cté de Communes Granville Terre et Mer....). Tout autre territoire peut nous solliciter pour envisager des partenariats en lien avec cette thématique.

JPEG - 360.2 ko
Les Muséales de Tourouvre (61) - Musée de l’émigration française au Canada

• Développement d’un réseau de relations et de partenariats transatlantiques : La Loure a eu l’occasion de tisser des relations assez étroites avec différentes structures associatives équivalentes au Québec (elle est allée jouer en 2003 au Festival International des Traditionnels de Québec et a accueilli en 2006 une équipe de musiciens québécois (Les gens d’plaisir) pour la Fête du sirop qu’elle organise tous les deux ans à Vire). Cette opération constitue toutefois l’opportunité d’élargir ce réseau au Québec et au-delà et de favoriser la circulation des artistes et des formateurs dans notre champ musical.